Entre ce que vous pensez, ce que vous croyez dire, ce que vous voulez dire et ce que vous dites. Ce que l’autre veut entendre, ce qu’il croit comprendre et ce qu’il comprend, il y a déjà huit manières de ne pas se comprendre.
Dans cette nouvelle capsule du mercredi, je vous parle de l’un des défis majeurs des relations humaines : la COMMUNICATION. Vous allez découvrir les principaux secrets d’une communication de classe mondiale et 5 qualités à développer pour améliorer son niveau de communication et ses relations sociales.

Qu’est-ce que donc la communication ? La communication est cet art d’entrer en lien, en relation avec les gens. La communication est synonyme d’échange, d’osmose, de congruence mais aussi de différence, de conflit, d’attaque ou de défense.

Voici donc les 5 clés pour améliorer sa communication :
1/ L’écoute active, être présent à 100% lorsque vous discutez avec une personne
A votre avis, pourquoi avons-nous deux oreilles et une seule bouche ? C’est bien parce que nous devons écouter deux fois plus que nous parlons ! En parlant, on n’apprend rien de nouveau contrairement à lorsqu’on écoute. Cependant la plupart des gens entendent mais n’écoutent pas. Ils entendent pour répondre mais n’écoutent pas pour comprendre ce que leur interlocuteur leur dit afin de pouvoir répondre par la suite. Sans parler des fois de certaines personnes qui restent sur leurs smartphones, consultent leurs e-mails, ou elles sont simplement là à vous entendre sans pour autant être présentes émotionnellement. Leur esprit est absent, elles ne sont pas connectées avec vous, vous sentez donc qu’elles ne sont pas à votre écoute, vous ne vous sentez pas reconnu, considéré. Vous n’avez par conséquent plus envie de développer ou de créer un lien avec cette personne.
Ecouter activement, relancer l’autre, essayer de comprendre ce qu’il est en train de me dire, essayer de vivre ce qu’il est en train de me décrire.
2/ Poser des questions pour mieux comprendre
Cette clé est directement liée avec la précédente car dans l’écoute active, pour mieux comprendre, on doit poser des questions. Quand l’autre nous communique sa pensée, ses émotions, nous on le perçoit d’une certaine manière, ça ne veut pas dire qu’on comprend la même chose que ce qu’il veut nous dire. C’est pour cette raison qu’on doit le relancer à travers des questions stratégiques. Par exemple quand une personne vous dit « vous savez, j’ai envie de gagner beaucoup d’argent dans ma vie ». Beaucoup d’argent, c’est relatif, ça veut peu dire : 5000 euros, 10 000 euros, 15 000 euros 100 000 euros ou plus … c’est en fonction de vos système de perception et d’interprétation respectifs. Vous n’allez en effet pas interpréter les choses de la même manière.
Première chose qui déclenche des conflits dans une relation : on dit une chose, on pense penser la même chose de la chose alors qu’on a deux visions différentes de cette chose. Quand quelqu’un vous dit « j’ai envie d’être heureux en couple » : qu’est-ce que être heureux en couple pour toi ? Car ton heureux en couple et le mien ne veulent surement pas dire la même. C’est pourquoi il est nécessaire de poser des questions et de relancer notre interlocuteur.
3/ Reformuler le point de vue de l’autre et s’assurer d’avoir bien compris ce qu’il voulait nous dire avant de répondre
L’une des règles d’or de la communication et de la gestion des relations : ne jamais donner votre avis, porter un jugement ou répondre avant de vous assurer d’avoir bien compris ce que l’autre vous a raconté et d’avoir reformulé ou synthétisé son point de vue à lui. En effet, une fois que vous l’avez écouté activement et avez reformulé son point de vue, il se sentira considéré, écouté, son besoin d’appartenance, de reconnaissance est satisfait, vous pouvez être sûr d’une chose : il va vous écouter activement ce que vous allez lui dire.
4/ Se mettre à la place de l’autre en utilisant deux qualités indispensables : l’empathie et la compassion
Clé numéro 4 : se mettre à la place de l’autre quand il est en train de me raconter ses choses, essayer de vivre les émotions, de connecter vraiment avec lui, essayer de comprendre ce qu’il est en train de me raconter, se mettre à sa place en développant deux armes fatales :
1.l’empathie : essayez vraiment de ressentir ce qu’il est en train de me raconter, qu’elle sorte d’émotions qu’il est en train de vivre, quelle sorte d’mage visuelle il est en train de visualiser.
2. la compassion : se mettre activement à sa place, prendre sa place et ne pas regarder les choses de mon point de vue mais le regarder de son point de vue à lui pour pouvoir comprendre.
5/ Passer de la confrontation à la collaboration en mettant son EGO de côté et en valorisant l’autre
Enfin clé numéro 5 : passer d’une situation ou d’une relation de conflits ou de confrontations à une relation de collaboration où on se donne la main, où on passe du conflit, on essaye de transcender, de dépasser nos divergences de points de vue, dépasser nos jugements, nos interprétations et de, ensemble, aller un peu plus loin dans notre relation. C’est ça, parce que vous savez, souvent, dans une relation surtout quand il y a un fort impact émotionnel, qu’on sait déjà qu’il compte pour vous, souvent quand on parle de sujets sérieux, on rentre dans des situations conflictuelles parce qu’il y a une divergence de points de vue ? ON N’A PAS LE MÊME AVIS SUR la chose et là on a des conflits de deux types de comportements : soit on fuit le conflit, on fuit la conversation soit on est dans un mode fuite/attaque, fuite ou attaque, soit je fuis le conflit soit je l’attaque. Quand je vois la personne, si j’ai des sentiments, regarder cette personne en réunion que vous ne voulez pas voir, ce camarade avec qui vous vous êtes embrouillé etc, dès que vous le voyez soit vous l’attaquez « c’est toujours à cause de toi que ça se passe comme ça, toi tu ne comprends jamais, avec toi c’est toujours la même chose, tu ne peux jamais te mettre à la place des autres, tu ne sais pas moi ce que j’ai fait pour arriver là… » Vous voyez un peu le schéma, on le voit tous les jours dans nos sociétés malheureusement.
Et si on dépassait cette situation de fuite/attaque, de conflits, de confrontations pour satisfaire notre égo ! Et si on laissait notre égo de côté, notre estime pour que la relation perdure ! Dans une relation, il existe 3 parties : moi, toi, toi+moi. Il faut donc privilégier le moi+toi plutôt que moi j’ai raison et toi tu as tort et c’est là où on passe à la collaboration et on peut ensemble dépasser nos divergences de point de vue et aller à un autre niveau.
Prenez toujours le soin d’élever vos standards, de protéger vos rêves, d’oser être différent et de faire partie de ces gens-là qui vont améliorer leur communication et donc leur relation et qui vont réellement faire une différence dans le monde.

Si cette vidéo vous a aidée, merci de la PARTAGER à votre tour. J’en suis convaincu qu’elle peut en aider d’autres. Personne n’est jamais devenu PAUVRE en donnant, alors soyez généreux et la vie vous le rendra.